076 679 22 08 info@margatraductions.ch

Pourquoi écrit-on «il a payé», mais «j’ai une note à payer»?

Quelques rappels préliminaires

L’infinitif est la forme non conjuguée d’un verbe, sa forme nominale: parler, aimer, partir, choisir, prendre, être, avoir, sont des infinitifs.

Les verbes qu’on appelle «du premier groupe» sont tous ceux qui se terminent par «er» à l’infinitif (parler, chanter, aimer, etc.), à l’exception d’«aller» qui a une conjugaison particulière et appartient au troisième groupe.
Le participe est une forme du verbe qui «participe» à la fois de l’adjectif (il peut qualifier un objet ou une personne) et du verbe (il peut avoir un rôle de verbe dans une phrase et avoir des compléments, comme un verbe).

On distingue participe présent (se terminant par «ant», comme «parlant») et participe passé qui, entre autres, prend la place de deuxième élément dans les temps composés (j’ai chanté, il s’est lavé, il est parti, il a choisi).

Une erreur fréquente

Dans les verbes du premier groupe, l’infinitif se termine par «er» et le participe passé se termine par «é» («ée» au féminin, «és» ou «ées» au pluriel, quand il doit s’accorder avec un sujet et un complément). La prononciation étant la même pour l’infinitif et le participe passé, la confusion dans l’écrit est fréquente; elle constitue une faute très visible et désagréable.

Exemples d’erreurs:

Ma mère m’a appeler, je dois allé la voir.
Je vais chanté.
Je suis tomber.
Il faut commencé.
Ils ont peur de tombé.

Pourtant, on a généralement bien l’intuition des cas qui demandent un infinitif ou un participe passé. En langue orale, avec un verbe en «ir» ou en «re», on ne ferait pas l’erreur de dire «j’ai choisir», «je suis partir», «je vais descendu», ou «il faut fini»!

Quelques règles pour s’y retrouver

Après un verbe autre qu’être et avoir, on met un infinitif:

Il va manger bientôt
Il peut chanter très bien
Vous irez danser
Il veut commencer sa lecture
Je pense y arriver

Dans les temps composés, le verbe auxiliaire être ou avoir est suivi du participe passé:

Il a donné le livre
Ils sont tombés par terre
Elle s’est arrangée pour venir
Il aura mangé tout le gâteau
Il avait chanté très bien

Après des prépositions (à, de, d’, par, pour…), on met plutôt un infinitif:

Il vient d’arriver à la maison
Il essaie de parler en anglais
Il a fini par payer la note
Je l’appelle pour lui demander de l’aide
Il s’est mis à parler

Remarque: ne confondez pas la préposition «à» (avec accent grave) et le verbe conjugué «il a»; si vous pouvez remplacer «a» par «avait», il s’agit du verbe et non pas de la préposition: Il a parlé à sa mère (Il avait parlé à sa mère).

Quand il s’agit d’un adjectif dérivé d’un verbe (il qualifie alors une chose ou une personne), c’est la terminaison du participe passé qu’il faut utiliser:

L’arbre tombé
Les personnes aimées

Un «truc» qui peut vous aider

Si vous hésitez, remplacez mentalement le verbe qui pose problème par un verbe en «ir», par exemple «salir» (ou «se salir», selon le cas) ou «partir»:

Vous diriez «Il est parti» (et non «il est partir») → participe passé, donc → Il est arrivé
Vous diriez «Il va partir» (et non «il va parti») → infinitif, donc → Il va manger bientôt
Vous diriez «Il a sali le livre» → participe passé, donc → Il a donné le livre
Vous diriez «Elle s’est salie» → participe passé, donc → Elle s’est arrangée
Vous diriez «Il a fini par partir» → infinitif, donc → Il a fini par payer la note

L’étape suivante, quand il s’agit du participe passé, c’est de savoir s’il doit s’accorder au féminin et/ou au pluriel ou non… Mais ça, c’est une autre histoire!

Voir l’article sur l’accord du participe passé

Image: © Blake Wisz on Unsplash